Conseil d’administration

C’est grâce à l’implication de ces bénévoles que les Amis du boulevard Saint-Laurent réalisent toutes ces activités!

Nos membres du conseil d’administration en 2018:

Véronique Archambault-Gendron, trésorière

Impliquée au sein des Amis depuis l’été 2013, Véronique Archambault-Gendron détient un baccalauréat en design graphique de l’Université du Québec à Montréal et termine présentement une maîtrise en muséologie à l’Université de Montréal. Également membre de l’Association québécoise pour le patrimoine industriel, elle s’intéresse à la conservation et la mise en valeur du patrimoine bâti. Ses recherches portent plus particulièrement sur le patrimoine architectural des anciens magasins entrepôts du boulevard Saint-Laurent.

Justin Bur, administrateur

Justin Bur est diplômé en informatique (M.Sc., 1989) et en urbanisme (M.Urb., 1994) de l’Université de Montréal. Il s’intéresse particulièrement au développement de la ville à travers la géographie de son réseau de transports. Il cible ses recherches sur l’évolution de son quartier, le Mile End, où il habite depuis plus de 10 ans, et sur l’histoire ferroviaire et l’histoire des tramways de Montréal. En parallèle à son implication avec les Amis, il est membre du conseil d’administration de l’organisme Mémoire du Mile End. L’objectif de son implication est de tirer profit de l’enseignement du passé pour rendre toujours plus agréable la vie en ville, en apportant des solutions durables et performantes aux questions de transport et d’aménagement. Il est un des auteurs du Dictionnaire historique du Plateau Mont-Royal (Écosociété, 2017).

Jacques Desjardins, vice-président

Jacques Desjardins a choisi dès 1979, encore étudiant, de résider près du boulevard Saint-Laurent, puis d’y élever ses enfants. Il s’est joint au conseil d’administration des Amis pour participer à la mise en valeur de ce boulevard unique au Canada. Il perçoit les quartiers du couloir longeant le boulevard Saint-Laurent comme un « no man’s land » de liberté et de tolérance qui se manifestent au niveau des arts et des industries culturelles mais aussi au niveau du commerce et du vivre ensemble entre francophones et anglophones ainsi que pour les communautés culturelles ayant eu le plus fort impact sur le devenir de Montréal. Quadrilingue, diplômé en gestion d’entreprise et en sciences politiques, il est présentement scénariste; il a œuvré dans le passé en développement économique local et régional. Il a aussi de 1979 à 1985 présidé et animé une entreprise dédiée à la découverte de Montréal.

Miguel Simão Andrade, administrateur

Animateur-recherchiste à la Fondation de la tolérance, Miguel Simao Andrade a obtenu un baccalauréat (2002) et une maîtrise en histoire (2005) ainsi qu’un certificat en pédagogie de l’enseignement supérieur (2009) de l’Université du Québec à Montréal. Intéressé par l’histoire de l’immigration, des communautés ethniques et des relations interculturelles, il est l’auteur de plusieurs articles sur la question de l’intégration scolaire à Montréal. Membre fondateur du Carrefour des Jeunes Lusophones du Québec, il s’intéresse également à l’histoire de sa communauté d’origine. Il est notamment l’auteur de l’exposition « Encontros : la communauté portugaise de Montréal. 50 ans de voisinage ».

Bernard Vallée, administrateur

Après une formation en architecture, Bernard Vallée s’implique dans la défense du droit au logement et du patrimoine populaire du Plateau Mont-Royal, où il participe à la fondation du Comité logement Saint-Louis en 1974. Comme un « sherpa urbain », il accompagne les citoyens depuis plus de 40 ans dans l’exploration de la ville et de ses quartiers, avec des circuits d’histoire urbaine et de mémoire des luttes citoyennes, au sein du Collectif L’Autre Montréal puis avec Montréal Explorations qu’il a fondé en 2013. Il est l’auteur d’un livre-maquette sur l’habitat typique du Plateau, Maisons ouvrières de Montréal (L’Autre Montréal, 1992), et il est un des auteurs du Dictionnaire historique du Plateau Mont-Royal (Écosociété, 2017). Il a été membre de la Commission de toponymie de Montréal de 1987 à 1995 et il est membre du Conseil du patrimoine de la Ville de Montréal depuis 2012. Dans sa vie d’immigrant, de militant et de conteur de l’histoire urbaine, le boulevard Saint-Laurent occupe une place importante : il y anime régulièrement des visites historiques, a collaboré au projet FRAGs sur la Main (ATSA, 2004) et à deux audio-guides, La Main en 10 temps (ABSL, 2012 et 2017).

Imprimé depuis: http://amisboulevardstlaurent.com/qui-sommes-nous/conseil-dadministration/ .
© Les Amis du / Friends of Boulevard St-Laurent 2018.